Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

L’hiver approche : c’est le moment d’utiliser votre Chèque énergie !

par Modératrice , Caf Bourgogne
14Nov2019

Le froid revient et avec lui, la nécessité de chauffer son logement…

Pour diminuer le montant de vos factures, connaissez-vous le Chèque énergie ?

Ce dispositif permet à l’Etat d’aider les ménages les plus modestes à payer une partie de leurs factures d’énergie : l’électricité, le gaz mais aussi le fioul, le bois… et certains travaux de rénovation énergétique.

Photo © Pixabay

Voici, dans la suite de cet article, tout ce que vous devez savoir à propos du Chèque énergie !

Qui a droit au Chèque énergie ?

Le droit au Chèque énergie dépend de vos revenus et de la composition de votre foyer.

Il est attribué sur la base de la déclaration de revenus que vous transmettez chaque année aux services fiscaux. Vous devez donc avoir effectué cette formalité pour bénéficier du chèque énergie, y compris si vos revenus sont faibles ou nuls.

Vous n’avez aucune démarche spécifique à accomplir : si vous avez rempli et envoyé votre déclaration d’impôts et si vous avez droit au Chèque énergie, vous le recevez par courrier postal à votre nom et à votre domicile, une fois par an (généralement en mars-avril).

Bon à savoir : le chèque vous est envoyé à la dernière adresse que vous avez indiquée à l’administration fiscale.

Quel est le montant du Chèque énergie ? A quoi donne-t-il droit ?

En 2019, le chèque énergie a augmenté de 50 € et son montant maximum peut désormais atteindre 277 €.

Cette année, il a été envoyé à 5,8 millions de foyers français modestes pour les aider à payer leurs factures d’énergie (gaz, électricité, fioul, bois…).

Concrètement, le chèque énergie permet de régler tous les types de dépenses d’énergie du logement :

  • les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) ;
  • les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL) ;
  • certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement, réalisées par un professionnel certifié.

Tous ces professionnels sont tenus d’accepter le chèque énergie. Pour régler vos dépenses, vous pouvez remettre directement votre chèque énergie au professionnel ou utiliser votre chèque énergie en ligne sur www.chequeenergie.gouv.fr (pour les fournisseurs qui proposent cette fonctionnalité).

Bon à savoir : les attestations qui accompagnent le chèque énergie vous accordent également des droits auprès des fournisseurs d’énergie en cas de déménagement ou d’incident de paiement.

N’oubliez pas d’utiliser votre Chèque énergie avant le 31 mars !

Attention : votre chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars de l’année qui suit sa date d’émission. La date de validité est d’ailleurs inscrite directement sur le Chèque énergie.

En savoir plus sur le Chèque énergie ?

Pour en savoir plus à propos du Chèque énergie, nous vous conseillons :

Cet article vous a été utile ?

N’hésitez pas à le partager autour de vous, par e-mail ou sur les réseaux sociaux ! Vous rendrez certainement service à tous ceux qui auraient oublié d’utiliser leur Chèque énergie 😉

Classé dans Bon à savoir, Logement