Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Quelles aides pour les enfants handicapés ?

par Modératrice des Caf de Bourgogne
31Juil2012

Si vous avez un enfant de moins de 20 ans porteur d’un handicap, vous avez peut-être droit à 2 aides de la Caf :

  • l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé,
  • et l’allocation journalière de présence parentale (aide qui concerne également les enfants gravement malades ou accidentés).

Le point dans la suite de cet article !

NB : vous avez plus de 20 ans ? Pour mieux connaître vos droits, nous vous invitons à relire notre précédent article destiné aux adultes handicapés

1 – L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh)

L’Aeeh est destinée à vous aider dans l’éducation et les soins à apporter à votre enfant handicapé. Elle vous concerne si vous avez à votre charge un enfant de moins de 20 ans, qui a un taux d’incapacité minimum de 50 à 80% (voir explication plus bas).

a) Quel est le montant de cette aide ?

Si vous remplissez les conditions d’attribution, vous recevrez 127,68 € par mois et par enfant.

Ce montant peut être augmenté (majoré) par un complément accordé après examen de votre dossier par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph), qui prend en compte :

  • le coût du handicap de l’enfant,
  • la cessation ou la réduction d’activité professionnelle de l’un ou l’autre des deux parents,
  • l’embauche d’une tierce personne rémunérée.

Cette majoration peut aller de 95 € à 1082 € selon les cas (montants valables jusqu’au 31 mars 2013).

b) Et si je suis parent isolé ?

Là encore, il peut y avoir une majoration de l’aide (augmentation par le versement d’un complément) : entre 0 € et 426 € selon les cas (montants valables jusqu’au 31 mars 2013).

c) Et si mon enfant est placé en internat ?

Si l’enfant est placé en internat avec prise en charge intégrale de ses frais de séjour, l’Aeeh n’est due que pour les périodes pendant lesquelles l’enfant rentre chez lui : fins de semaines, petites et grandes vacances.

d) Je bénéficie déjà d’une prestation de compensation : est-elle cumulable avec l’Aeeh ?

Depuis le 1er avril 2008, un choix vous est offert entre le complément d’Aeeh et la Prestation de compensation versée par le Conseil Général.

Pour plus d’informations sur la Prestation de compensation :  http://www.cnsa.fr

e) Comment déposer un dossier ?

Vous devez vous adresser à la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph), puis le compléter et le renvoyer.

Sachez que le taux d’incapacité est apprécié par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph). Celle-ci se prononce également sur l’attribution de l’allocation, des compléments, et sur leur durée de versement.

La décision est ensuite transmise à votre Caf qui vérifie si les conditions administratives sont remplies :

  • une incapacité d’au moins 80%
  • ou une incapacité comprise entre 50% et 79%, si l’enfant fréquente un établissement spécialisé ou si son état exige le recours à un service d’éducation spéciale ou de soins à domicile.

2 – L’allocation journalière de présence parentale (Ajpp)

Pour en savoir plus sur cette aide, nous vous invitons à relire cet article publié précédemment sur notre blog.

En savoir plus ?

N’hésitez pas à consulter cette rubrique du site Internet des Caisses d’Allocations Familiales !

Vous pouvez aussi nous poser vos questions :

  • sur votre dossier personnel, par message privé via le site Internet de la Caf
  • sur des cas généraux qui peuvent intéresser d’autres allocataires, en déposant ci-dessous un commentaire public (nous vous répondrons par un autre commentaire).
Classé dans Etre parents, Handicap
2 commentaires pour

“Quelles aides pour les enfants handicapés ?”

  1. Le 9 août 2012 à 15 h 07 min brault josee dit:

    ma fille a 16 ans et elle as eu un enfant le 11 juillet as t’elle droit un montant d’argent meme si elle habite avec moi sa mère

  2. Le 9 août 2012 à 21 h 54 min Moderatrice des Caf de Bourgogne dit:

    Bonjour Josée,
    Je suis désolée mais je ne peux pas vous répondre précisément puisque je n’ai pas accès à toutes les informations de votre dossier : seul l’examen de votre dossier complet peut permettre de vous répondre sans risque d’erreur.
    Pour connaître vos droits avec précision, il vous suffit d’interroger votre Caf.
    Bien cordialement