Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Parents, savez-vous que depuis le 1er janvier, l’aide PreParE peut être prolongée ?

par Modératrice , Caf Bourgogne
23Jan2018
prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)

Crédit photo : Pixabay

Souvenez-vous, nous vous en avions déjà parlé sur ce blog : la PreParE, c’est cette aide  mensuelle versée par la Caf, qui  permet aux parents qui le souhaitent de réduire ou d’arrêter leur activité professionnelle pour s’occuper de leur(s) enfant(s).

Depuis le 1er janvier 2018, il y a du nouveau : si vous en faites la demande, vous aurez désormais la possibilité, sous conditions de ressources, de prolonger la PreParE au-delà de 3 ans si vous n’avez pas trouvé de mode d’accueil pour votre ou vos enfants. Plus d’infos en cliquant sur « Lire la suite » !

Qu’est-ce que la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) ?

Le saviez-vous ? Dès votre premier enfant et pour chaque nouvel enfant, vous pouvez bénéficier d’une aide versée par votre Caf, appelée « PreParE » si vous avez cessé ou réduit votre activité professionnelle pour élever votre ou vos enfant(s).

Cette prestation vous concerne si vous êtes le Papa ou la Maman d’un enfant né (ou arrivé à votre foyer dans le cadre d’une procédure d’adoption) après le 31 décembre 2014 : cliquez ici pour en savoir plus.

Qui peut bénéficier de la PréParE prolongée ?

Jusqu’à présent, la durée pendant laquelle il était possible de bénéficier de la Prépare variait entre 6 et 48 mois (pour chacun des parents).

Depuis le 1er janvier 2018, une prolongation de l’aide peut vous permettre de continuer à percevoir la PreParE et à vous occuper de votre enfant si, à la date de son 3e anniversaire, il n’est pas accueilli à l’école maternelle ou dans un établissement d’accueil du jeune enfant.

La PreParE prolongée est versée au maximum jusqu’au mois d’août suivant les 3 ans de votre enfant, sauf s’il est admis avant dans un établissement d’accueil.

PreParE nouveauté 2018

Crédit photo : Pixabay

► Pour bénéficier de cette prolongation, vous devez toutefois remplir certaines conditions :

  • La PreParE prolongée concerne les familles ayant deux enfants à charge ou plus.
  • La PreParE doit être en cours de versement le mois qui précède les 3 ans de l’enfant. Les conditions pour accorder la prolongation sont examinées ce même mois.
  • Vous devez avoir fait une demande d’inscription à l’école maternelle ou en crèche qui a été refusée.
  • Vous devez disposer de ressources qui sont inférieures ou égales au plafond de ressources du complément familial, dont les montants sont les suivants pour la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2018 :

Nombre d’enfants

à charge

Plafond 

(en euros)

Plafond biactivité

ou isolement

(en euros)

2 enfants

31 483

39 920

3 enfants

37 780

46 217

4 enfants

44 077

52 514

par enfant supplémentaire

+ 6 297

+ 6 297

Comment bénéficier de la PréParE prolongée ?

Il vous appartient de demander explicitement à votre Caf la prolongation de la PreParE, car ce n’est absolument pas automatique.

Pour cela, vous devez :

  • avoir confirmé ou modifié votre situation professionnelle sur le site Internet caf.fr  > Espace Mon Compte > Rubrique Mes démarches > Déclarer un changement.
  • faire la demande de Prolongation PreParE auprès de votre Caf, par lettre simple, en déclarant sur l’honneur :
    • que votre enfant n’est admis ni en établissement d’accueil ni à l’école maternelle ;
    • et que vous souhaitez bénéficier de la PreParE prolongée.

Bon à savoir

Les montants de la PreParE prolongée sont identiques à ceux de la PreParE.

  • En cas de cessation totale d’activité : 392,09 € par mois ;
  • En cas d’activité à taux partiel :
    • 253,47 € par mois pour une durée de travail inférieure ou égale à un mi-temps ;
    • 146,21 € par mois pour une durée de travail comprise entre 50 % et 80 %.

Cet article vous a été utile ?

N’hésitez pas à le faire circuler autour de vous, en l’envoyant par e-mail ou en le partageant sur les réseaux sociaux !

Vous rendrez certainement service à de nombreux jeunes parents concernés par ce nouveau dispositif !