Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Parandole : comment s’impliquer dans la scolarité de son enfant de façon originale

par Céline, Caf 71
29Mar2011

Si je vous dis que des pâtes, des céréales ou des fruits secs peuvent vous aider à :

  • mieux comprendre le développement de votre enfant,
  • voir l’école différemment
  • et renforcer vos liens avec les autres parents,

me croirez-vous ?

C’est en tous cas la pari osé tenté, en Saône-et-Loire, par une école maternelle chalonnaise, les services du Conseil Général et une Conseillère ESF de la Caf 71.

Et ça marche !

Projet Parandole : réconcilier école, parents et enfants

A l’origine de ce projet ? Plusieurs objectifs, parmi lesquels :

  • réaffirmer l’importance du rôle éducatif des parents, en complément du rôle de l’école,
  • renforcer l’implication des parents dans la vie de l’école,
  • approfondir la notion de transmission : faire en sorte que les parents fassent avec et non à la place de leurs enfants,
  • valoriser, en s’amusant, les savoir-faire des enfants aux yeux de leurs parents… et réciproquement.

La Caf et ses partenaires ont donc proposé aux parents de participer, au sein de l’école, à un projet intitulé « Manger l’art ».

Et c’est comme ça que parents et enfants se sont trouvés embarqués dans un « détournement de denrées alimentaires » pour créer des toiles éphémères, sur le thème « Voyages, lectures, autour de la gourmandise » !

Une autre façon de vous impliquer dans les activités scolaires de votre enfant

Le résultat ?

10 séances de travail et d’échange, au cours desquelles les parents ont appris à encadrer un groupe d’enfants pour la création d’oeuvres collectives tout au long de l’année, avec comme clôture du projet : un buffet et une exposition finale ouverte aux habitants du quartier, aux élus de la Ville et aux partenaires institutionnels.

Mais surtout…

  • 66 parents et 124 enfants présents sur ce projet,
  • une grande fierté des enfants et de leurs parents, qui ont pu présenter leurs réalisations à leur famille,
  • le développement de la créativité, de l’imagination et de la sensibilité artistique de tout le groupe (parents inclus) et un apprentissage du « beau » pour des enfants en bas âge,
  • un bouleversement du rapport à l’école grâce à de vrais moments de convivialité entre parents et enfants, mais également avec le personnel de l’école et les travailleurs sociaux,
  • beaucoup d’émotions et de complicité entre les participants !

En images…

(cliquez sur les photos pour les agrandir)