Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Nouveau droit : votre congé de paternité s’allonge si votre bébé doit être hospitalisé à la naissance

par Modératrice , Caf Bourgogne
9Juil2019
Crédit photo : Pixabay

Jeunes Papas, vous êtes peut-être concernés par cette toute nouvelle mesure, qui a pris effet le 1er juillet 2019 :

► à partir de cette date, le congé de paternité pourra être allongé en cas d’hospitalisation immédiate de votre enfant à la naissance.

Cette mesure a pour objectif d’améliorer la protection sociale des pères concernés pendant la durée de leur arrêt de travail, et mieux accompagner les familles devant faire face à ces situations particulières.

Plus d’infos en cliquant ci-dessous sur « Lire la suite » !

Jusqu’à 30 jours de congés de paternité en cas d’hospitalisation immédiate de votre nouveau-né

Le Gouvernement vient d’annoncer l’allongement de la durée du congé de paternité en cas d’hospitalisation immédiate de l’enfant à la naissance dans les unités de soins de néonatalogie ainsi que dans les unités de réanimation néonatale.

Cet allongement du congé paternité pourra désormais aller jusqu’à trente jours consécutifs pour les pères concernés selon un décret d’application n° 2019-630 publié au Journal Officiel du 25 juin.

Crédit photo : Pixabay

« L’hospitalisation immédiate d’un enfant à la naissance, par exemple dans le cas d’un enfant né prématuré, est une situation potentiellement douloureuse et source d’inquiétudes pour les familles concernées. Elle nécessite souvent une mobilisation des deux parents difficile à concilier avec la reprise d’une activité professionnelle, en particulier pour les pères dont le congé de paternité est plus court que le congé maternité. Le gouvernement entend améliorer la protection sociale des pères concernés pendant la durée de leur arrêt de travail, et mieux accompagner les familles devant faire face à ces situations particulières », explique un communiqué publié par le gouvernement.

Qui est concerné ?

Ce congé s’appliquera aux salariés, travailleurs indépendants et exploitants agricoles.

Les montants des indemnités journalières et des allocations de remplacement versés par les CPAM et les MSA seront alignés sur ceux des congés de paternité actuels pour chacun des régimes.

Ces suggestions doivent servir à l’élaboration du projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui sera présenté à l’automne.

En savoir plus > Communiqué de presse Agnès BUZYN – Congé paternité enfants hospitalisés – 25 juin 2019