Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Vie familiale, logement, vie professionnelle… s’il y a du changement, il faut le déclarer à votre Caf !

par Modératrice , Caf Bourgogne
25Juin2020

Vous êtes nombreux à être impactés par la crise sanitaire et à connaître actuellement des changements dans vos vies : revenus, vie professionnelle, vie familiale, logement…

Autant de changements que vous devez déclarer à votre Caf : en effet, pour étudier vos droits et calculer le montant de vos aides, votre Caf se base sur les informations de votre dossier (revenus, vie professionnelle, vie familiale, logement).

Si ces informations sont incomplètes, inexactes ou reçues tardivement, vous risquez de ne pas recevoir toutes les aides auxquelles vous avez droit. Des aides peuvent aussi vous être versées à tort : comme vous n’y aviez pas ou plus droit, vous devrez les rembourser.

C’est pourquoi il est essentiel de déclarer immédiatement tout événement modifiant les informations de votre dossier : on vous explique quoi et comment faire dans la suite de cet article !

Ce que vous devez déclarer à votre Caf

Voici quelques exemples de changements que vous devez déclarer à votre Caf :

Enfants, couple, vie familiale et personnelle

Vie professionnelle

Logement

Photo © Pixabay

Quand dois-je informer ma Caf ?

Pour toucher des aides, vous êtes soumis(e) à l’obligation d’informer immédiatement votre Caf de tout changement dans votre situation.

Bon à savoir : si vous bénéficiez du Rsa ou de la Prime d’activité, n’attendez pas la déclaration trimestrielle de ressources pour modifier votre dossier. Faites-le dès que le changement intervient dans votre vie.

Comment dois-je informer ma Caf ?

Rendez-vous sur caf.fr, espace Mon compte. Complétez la rubrique dédiée à l’aide des documents nécessaires (RIB, fiche de paie, livret de famille, certificat de scolarité, justificatif de domicile, etc.).

Pour tout autre changement à déclarer, recherchez les coordonnées de votre Caf sur caf.fr > rubrique « Ma Caf » et contactez-la par courrier postal ou par courriel.

Et ensuite ?

La Caf peut vérifier ces informations pour s’assurer que les sommes qui vous sont versées sont justes : ni trop, ni trop peu. Il y a alors trois cas de figure possibles :

  • Si votre situation est conforme à ce que vous avez déclaré, vos aides sont maintenues à l’identique.
  • Si la Caf remarque que vous ne bénéficiez pas de toutes les aides auxquelles vous avez droit, elle revoit leur montant à la hausse, c’est ce qu’on appelle un rappel.
  • Si la Caf constate que vous avez trop perçu, vous devrez rembourser un certain montant, c’est ce qu’on appelle un indu.

Vous avez trouvé cet article utile ?

Alors merci de le partager autour de vous, par e-mail ou sur les réseaux sociaux !

Vous pourrez ainsi rendre service à tous les allocataires qui ne connaissent pas toujours leurs obligations vis-à-vis de leur Caf.

Classé dans Bon à savoir