Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Quelles sont les conditions pour percevoir l’Allocation aux Adultes Handicapés (Aah) ?

par Claude Caf Bourgogne
9Juil2013
Crédit photo : Microsoft Office

Vous êtes très (très) nombreux à nous poser des questions sur l’Allocation aux Adultes Handicapés (Aah).

Qui a droit à l’Aah ? Quels sont les revenus cumulables avec l’Aah ? Quelles sont les prestations qui ne le sont pas ?

  • Pour vous aider à y voir plus clair sur le sujet
  • et en complément de nos précédents articles (ici, et notamment),

nous vous proposons, à partir d’aujourd’hui, une série de 3 articles (à suivre dans les jours qui viennent sur notre blog), destinés à répondre à vos questions les plus fréquentes.

Aujourd’hui, partie 1 : quelles conditions faut-il remplir pour toucher l’Aah ? 

2 conditions principales : votre âge et votre degré de handicap

Pour pouvoir prétendre à l’Aah, voici les conditions qu’il faut principalement remplir :

1) Vous devez être âgé(e) d’au moins 20 ans (ou avant 20 ans dans certains cas dérogatoires : renseignez-vous auprès de votre Caf). J’en profite pour vous rappeler que les parents d’enfants handicapés âgés de moins de 20 ans ont droit à des aides spécifiques : en savoir plus.

2) Votre incapacité doit avoir été appréciée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Bon à savoir : cette Commission ne statue que sur votre situation médicale. C’est ensuite la Caf qui analyse votre demande (en étudiant votre situation administrative et financière) et qui calcule vos droits. En savoir plus

4 conditions complémentaires

Si vous remplissez les 2 conditions d’âge et d’incapacité mentionnée ci-dessus, lors de l’examen de votre dossier, votre Caf vérifiera également que :

  • Vous avez fait valoir prioritairement vos droits à un avantage vieillesse, invalidité ou accident du travail. Cela signifie que vous ne pouvez pas déposer un dossier de demande d’Aah avant d’avoir demandé à percevoir (selon votre situation) votre pension de retraite (ou une pension de réversion en raison du décès de votre conjoint), une pension invalidité, une rente d’accident du travail ou des avantages financiers reçus au titre d’une législation étrangère. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces revenus vont entrer dans le calcul du montant de l’Aah auquel vous aurez droit. Il faut donc que vous fassiez préalablement ces démarches.
  • Vous disposez de ressources inférieures à un plafond et/ou percevez une pension vieillesse, invalidité ou accident du travail d’un montant inférieur à l’Aah (Si vous touchez seulement une pension vous pourrez alors bénéficier d’un droit différentiel, c’est-à-dire que vous pourrez recevoir la différence entre le  montant de votre pension et le montant maximum de l’Aah : 776,59 euros par mois en 2013)
  • Vous résidez en France et, si vous êtes étranger, vous êtes titulaire d’un titre de séjour en cours de validité, ou disposez d’un droit au séjour si vous êtes Européen(ne) ou Suisse.

Une question, un doute ?

  • Si votre question concerne un élément spécifique et personnel de votre dossier, vous pouvez nous l’adresser en cliquant ici (message privé) ;
  • Si votre question concerne un cas qui peut intéresser d’autres allocataires, n’hésitez pas à nous interroger en déposant (ci-dessous) un commentaire ! Votre message sera public et nous vous répondrons par le biais d’un autre commentaire (public lui aussi).

A suivre sur ce blog…

Nos prochains articles concerneront ce qui est cumulable avec l’Aah… et ce qui ne l’est pas !

N’oubliez pas de vous abonner gratuitement aux articles du blog des Caf de Bourgogne pour être alertés de leur date de publication (voici comment faire)

Classé dans Handicap
22 commentaires pour

“Quelles sont les conditions pour percevoir l’Allocation aux Adultes Handicapés (Aah) ?”

  1. Le 2 avril 2014 à 11 h 41 min audrey dit:

    bonjour, je suis mariée et j’ ai 3 enfants mon mari est salarié et moi je perçois l’aah à taux plein.Actuellement suite à un déménagement qui n’a pas pu se faire nous avons du retourner vivre dans la famille le temps de retrouver un logement.Je souhaiterais savoir si je vais conserver mon aah ou pas.merci pour votre réponse.audrey

  2. Le 3 avril 2014 à 14 h 53 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Audrey ,
    Pour le calcul de l’ AAH ,seuls les revenus de l’allocataire,et de son conjoint sont retenus .
    il n’y aura pas de changement si vivez dans votre famille .
    Bien cordialement,

  3. Le 25 avril 2014 à 11 h 05 min Dufour Martin dit:

    Bonjour, j’ai 21 ans , je ne travaille pas et vit chez mes parents, j ai droit à l’AAH, mais les ressouces de mes parents vont-elles être prises en compte pour le calcul de mon AAH?
    Merci de me répondre

  4. Le 25 avril 2014 à 14 h 22 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Martin ,
    Seules vos ressources personnelles seront prises en compte .les revenus de vos parents ne seront donc pas pris en compte pour la calcul de votre AAh .
    Bien cordialement ,

  5. Le 29 avril 2014 à 14 h 01 min garnier dit:

    Bonjour,

    je suis bénéficiaire AAH , en arrêt de travail jusqu’au 26/05/2014 depuis le 26/11/2013 et en demi salaire depuis 02/2014. je dois reprendre le 27/05/2014 en mi temps thérapeutique, donc je voudrais savoir comment va être calculé mon AAH….dégrèvement sur mes revenus????? mon AOL peut il être recalculé ou devrais je attendre l’année prochaine?
    Cordialement

  6. Le 6 mai 2014 à 11 h 55 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour ,
    Je suis désolée mais via ce blog ,je ne peux répondre qu’à des questions d’ordre général et non à des questions particulières qui nécessitent une étude de votre dossier allocataire .
    Pour une réponse personnalisée ,je vous invite à contacter votre caf .
    Bien cordialement .

  7. Le 5 mai 2014 à 12 h 38 min jonot veronique dit:

    Jai eu un cancer en2011 avec une opération lourde et dela chimio es que jai droit a l AAH

  8. Le 5 mai 2014 à 17 h 15 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Véronique ,
    l’AAH est attribué sous conditions de ressources ,et en fonction de Votre taux d’incapacité déterminé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph, ex-Cotorep) .
    Pour connaitre les conditions d’attribution de l’AAH ,vous pouvez consulter notre site caf.fr .
    Bien cordialement ,

  9. Le 25 août 2014 à 11 h 22 min Pascale dit:

    Bonjour.
    La caf de l’Hérault n’ayant pas de service tel que le votre je me permets de vous importuner en Bourgogne.
    Nous habitons Montpellier. Notre fils de 19 ans est titulaire d’une carte handicapés (80%) nous bénéficions actuellement de l’AEEH.
    Il va poursuivre ses études en 2014/2015 à Lille en BTS où il sera hébergé par son frère.
    Peut-il bénéficier de l’AAH.
    En vous remerciant
    Cordialement

  10. Le 25 août 2014 à 18 h 21 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Pascale ,
    Votre fils peut tout à fait bénéficier de l’AAH avant ses 20 ans, dans la mesure où il devient allocataire (pour une aide au logement en co-location par exemple ).
    Sinon,ce n’est pas possible.Il est toujours considéré à charge de ses parents(et bénéficie donc de l’ AAEh même s’il ne réside plus avec vous ).
    Bien cordialement,

    Bien cordialement ,

  11. Le 30 octobre 2014 à 1 h 55 min syvline dit:

    Bonjour,

    Je perçois l’aah + la majoration étant à 80 %,mon fils de 21 ans a trouvé un travail depuis Avril ,dois-je le déclarer à la caf?
    De plus bien qu’il n’entre plus en considération pour l’APL,on me demande ses ressources de 2013,pourquoi?
    Il a eu 21 ans en 2014.
    Ses ressources 2014 rentreront-elles en compte pour l’APL de 2016.
    Son travail lui rapportant un bon salaire,vais-je perdre l’AAH s’il reste chez moi? il ne peut pas se permettre de trouver un logement car c’est de l’intérim.
    Je compte déménager mais cela dépend justement si on prendra ses revenus en compte,j’ai la chance de pouvoir avoir un logement adapté mais nous désirons rester ensemble.
    Cordialement.

  12. Le 31 octobre 2014 à 17 h 23 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour sylvine,
    Je suis désolée mais via ce blog ,je ne peux répondre qu’à des questions d’ordre général et non à des questions particulières qui nécessitent une étude de votre dossier allocataire .
    Pour une réponse personnalisée ,je vous invite à contacter votre Caf .
    Bien cordialement .

  13. Le 4 novembre 2014 à 19 h 51 min Vincent dit:

    Bonjour, j’ai une question concernant l’ass et l’aah car ce n’est pas clair et j’aimerai avoir les liens du gouvernement qui appuient la réponse. Si l’on est éligible à l’ass et à l’aah, peut on cumuler l’ass et l’aah à taux plein? Merci pour les précisions.

  14. Le 7 novembre 2014 à 17 h 48 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Vincent ,
    C’est cumulable car le bénéfice de l’ASS permet la neutralisation des ressources annuelles ; ce qui permet le bénéfice d’une AAh à taux plein.Le site est LEGIFRANCE , code de l’action sociale et des familles , allocation adultes handicapés.
    Bien cordialement ,

  15. Le 25 mars 2015 à 2 h 03 min benjamin dit:

    bonjour , je vis actuellement chez mes parents et touche AAH.
    cela fait maintenant plus d’un an que je n’est pas travaillé , je vais bientot faire 1 mois en intérim , doit-je le déclaré à la caf ? et si oui cela va t’il affecté mon AAH ? car j’ai vu que si on touchais l’AAH avant de reprendre une activité ont pouvais cumulée les 2 pendants 6 mois. donc faire 1 mois d’intérim va t’il etre compté dans les 6 mois cumulables ? merci

  16. Le 27 mars 2015 à 18 h 01 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Benjamin
    le mois d’intérim doit être déclaré mais il n’ y aura pas d’impact sur le droit à l’AAH .
    Bien cordialement ,

  17. Le 26 mai 2015 à 21 h 51 min hamid dit:

    bonjour cher caf
    je touche déjà l’aah ainsi que mon salaire car je ne dépasse pas le plafond de ressource avec mes quatre enfants a charge et un revenu annuel de 21000 euros .
    je compte être placé comme je suis fonctionnaire hospitalier en retraite pour invalidite a 46 ans .
    Pourrais je prétendre encore toucher l’AAH avec ma retraite pour invalidite ?
    les textes officiels disent que oui car je possède la carte d’invalidité supérieur a 80 % mention accompagnement .
    je vous précise que le montant de ma retraite s’élèvera a 1040 euros avec rente viagere d´invalidite de 425 euros .
    merci de me répondre car je suis assez inquiet .
    très cordialement
    Hamid

  18. Le 29 mai 2015 à 14 h 57 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Hamid ,
    Je suis vraiement désolée mais via ce blog ,je ne peux répondre qu’à des questions d’ordre général et non à des questions particulières qui nécessitent une étude de votre dossier allocataire .
    Pour une réponse personnalisée ,je vous invite à contacter votre Caf .
    Bien cordialement,

  19. Le 6 novembre 2015 à 16 h 23 min THERESE dit:

    Bonjour, mon fils touché l’AAH jusqu’en sept 2015 date de renouvellement de son AAH ,il avait la carte orange lors de son renouvellement la MDPH à réduit son taux et il n’a plus la carte orange son taux est dessous 80%.Il travail dans une entreprise embauchant des trav Handicapé,il a à peine un smic, Est-ce que cela va réduire son AAH.

    Puis j’ai une autre question ce même fils à un logement avec une aide APL, il a rencontrée une jeune fille qui vie avec lui, mais n’a aucun travail ni droit à assedic ,elle vient de faire une demande de RSA qui est en cour,elle aura 25 ans en mars 2016.IL subvient à tous ses besoins si il la déclare en colocataire va t-il perdre son APL ou doit-il la déclarer en couple pour bénéficier de plus d’APL.Merci pour vos conseils

  20. Le 10 novembre 2015 à 19 h 15 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Thérese,
    Le droit de votre fils va évoluer puisque qu’il n’ y a plus d’abattement possible au titre de l’invalidité.
    La situation de couple doit être déclarée à la caf .L’aah et l’apl s’en trouveront revalorisées.
    Bien cordialement ,

  21. Le 16 novembre 2015 à 22 h 43 min christophe dit:

    Bonjour,

    Mon fils aura 20 ans en début 2016, il doit percevoir de l’AAH suite décision de la MDPH (orientation ESAT et avec droit à l’AAH). Il n’a aucun salaire et ne travaille pas (en attente de place en ESAT). Son droit va-t-il être diminué en fonction de nos revenus car il est jusqu’à présent à charge fiscalement. Doit-il se déclarer tout seul ? En conclusion, est-ce que les revenus des parents comptent comme celui d’un conjoint ?

  22. Le 20 novembre 2015 à 14 h 37 min Modératrice , Caf Bourgogne dit:

    Bonjour Christophe
    Votre fils devient allocataire en titre , donc ce sont ses seuls revenus qui seront retenus.
    Bien cordialement ,