Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Femmes enceintes : depuis le 1er janvier, vous n’avez plus à avancer les frais de santé !

par Anne, Caf 21
31Jan2017
Tiers payant femmes enceintes

Crédit photo : Pixabay

Eh oui, car depuis le 1er janvier 2017, le tiers payant est devenu un droit pour les femmes enceintes !

Cela signifie que, grâce à un dispositif simplifié, les femmes enceintes n’auront plus à avancer d’argent :

  • à la pharmacie,
  • chez le médecin
  • ou lors d’un rendez-vous avec un professionnel de santé,

pour la plupart de leurs soins (ceux pris en charge à 100%).

Voici ce que vous devez savoir sur le sujet !

Pour les femmes enceintes, quels sont les soins concernés par le tiers payant ?

Dans le cadre de l’assurance maternité, les femmes enceintes peuvent désormais profiter de la dispense d’avance de frais sur la totalité de leurs dépenses de santé, entre le 1er jour du 6e mois de leur grossesse et jusqu’au 12e jour après l’accouchement.

Ce droit s’applique également :

  • pour tous les examens obligatoires liés à la grossesse et à la naissance (par exemple, les consultations prénatales), qu’ils concernent la mère ou le père (ex. : examen du futur père),
  • ainsi que pour les examens obligatoires de suivi du développement et de la croissance de l’enfant, qui sont réalisés régulièrement jusqu’à l’âge de 6 ans.

Comment bénéficier du tiers payant ?

Tiers payant femmes enceintes

Crédit photo : Pixabay

Pour bénéficier du tiers payant, les assurées devront simplement se munir de leur carte Vitale à jour.

► N’oubliez pas qu’il est très important de mettre à jour votre carte Vitale au moins une fois par an et dès que vous changez de situation (mariage, naissance, divorce, changement d’adresse, de profession, etc.)  : vous pouvez faire actualiser votre carte Vitale, par exemple, dans les locaux de la CPAM, ou encore chez votre pharmacien.

Si votre professionnel de santé n’est pas équipé d’un lecteur de carte Vitale, vous pourrez quand même bénéficier du tiers payant sur présentation de votre carte Vitale (pour se faire payer, le professionnel de santé devra adresser à la caisse primaire gestionnaire du patient, la feuille de soins précisant que le patient n’a pas payé la part obligatoire).

Le tiers payant signifie-t-il zéro dépense ?

Non car même en cas de tiers payant, les assurés sont toujours redevables à l’Assurance Maladie d’une participation forfaitaire et d’une franchise médicale, à l’exception de ceux qui en sont exonérés :

  • les bénéficiaires de l’assurance maternité (au cours du congé maternité),
  • de l’ACS (Aide au paiement d’une complémentaire santé),
  • de la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire).

Par ailleurs, n’oubliez pas que les dépassements d’honoraires ne sont pas couverts par  l’Assurance Maladie et sont à régler au professionnel de santé lors de la consultation ou de la visite. Idem pour la part complémentaire pour les soins non pris en charge à 100%.

Cet article vous a été utile ?

N’oubliez pas de le faire circuler autour de vous, par e-mail ou sur les réseaux sociaux !

Vous rendrez certainement service à beaucoup de monde ☺