Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

Déclarer sa grossesse à la Caf : désormais, c’est encore plus simple !

par Modératrice , Caf Bourgogne
22Sep2015
Déclarer sa grossesse à la Caf

crédits photo : pixabay

Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog, vous savez déjà que, jusqu’à présent, une future Maman ne devait pas oublier de déclarer, dans les 14 premières semaines, sa grossesse à la Caf… notamment pour pouvoir bénéficier de la prime de naissance versée par la Caf.

Bonne nouvelle : depuis le 1er septembre 2015, pour la plupart des intéressées, cette démarche est encore simplifiée !

Mode d’emploi et explications dans la suite de cet article…

Pourquoi déclarer votre grossesse à la Caf ?

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte ? Toute à la joie de cet heureux événement, vous n’avez peut-être pas encore fait le tour des démarches à engager.

Et jusqu’à une période récente, s’il y en avait une à ne pas oublier, c’était bien de déclarer votre grossesse à la Caf (cliquez ici pour plus d’infos) dans les 14 premières semaines de votre grossesse !

Cette déclaration était notamment indispensable pour pouvoir bénéficier de la prime de naissance.

Désormais, vous pouvez demander à votre médecin ou sage-femme de déclarer pour vous votre grossesse à la Caf !

Déclarer sa grossesse à la Caf

crédits photo : pixabay

Pour simplifier la vie des futures Mamans, depuis le 1er septembre 2015, un accord a été passé pour que certains professionnels de santé puissent effectuer cette démarche pour vous (et ainsi vous éviter d’avoir à envoyer à votre Caf un certificat « papier » du premier examen médical prénatal pour déclarer votre grossesse).

Attention, cela n’est possible que si votre médecin ou sage-femme a fait le choix de contribuer à ce nouveau dispositif ! Sachez également que les praticiens hospitaliers et les centres de santé ne sont PAS concernés par le dispositif. Dans ce cas, vous devrez effectuer vous-même cette démarche (cliquez ici pour plus d’infos), comme par le passé.

Ce qui change grâce à ce dispositif simplifié

En pratique, voici comment les choses se passent :

  • l’Assurance maladie met à la disposition des médecins et sages-femmes libéraux un service en ligne auquel ils accèdent dans leur « espace Pro » avec leur carte de professionnel de santé et la carte Vitale de leur patiente.
  • C’est désormais le professionnel de santé (et non plus l’assurée) qui déclare en ligne la grossesse, lors du premier examen prénatal.

Des délais de traitement plus courts… et pour vous, zéro document à gérer !

Déclarer sa grossesse à la Caf

crédits photo : pixabay

La caisse primaire d’Assurance maladie (Cpam) et la caisse d’Allocations familiales (Caf) traitent donc immédiatement la déclaration de grossesse.

Par ailleurs, dès que l’Assurance maladie l’informe d’une grossesse, la Caf invite la future maman à compléter son dossier sur caf.fr à l’aide de deux nouvelles télé-procédures :

  • la confirmation de situation pour les personnes déjà allocataires ;
  • et la demande de la prime à la naissance pour celles qui ne le sont pas encore.

► La future maman n’a donc plus de document à adresser, ni à la Cpam, ni à la Caf. Alors, elle n’est pas simple, la vie ?!?

Toutes les futures Mamans sont-elles concernées ?

En plus du régime général de la Sécurité sociale, le dispositif concerne également les assurés de la Mutualité sociale agricole (MSA), du régime social des indépendants (RSI) et sera progressivement étendu à d’autres régimes.

Faites passer l’info aux futurs parents autour de vous !!!

Déclarer sa grossesse à la Caf

crédits photo : pixabay

Cet article vous a été utile ?

Vous connaissez de futurs parents qu’il peut intéresser ?

Alors rendez service autour de vous : faites passer l’info à vos contacts, par courriel et/ou en partageant cet article sur les réseaux sociaux ☺