Questions de Caf en Bourgogne

Le blog officiel des Caf de Bourgogne
 

Mots clés

AJPP : une aide financière lorsque votre enfant est gravement malade, accidenté ou handicapé

par Carole, Caf Bourgogne
9Août2016
AJPP

Crédit photo : pixabay

Parce que votre enfant  est gravement malade, accidenté ou handicapé et que son état de santé nécessite en permanence votre présence à ses côtés, vous avez décidé d’arrêter ponctuellement votre activité professionnelle.

Savez-vous que vous pouvez peut-être bénéficier de l’Allocation Journalière de Présence Parentale (Ajpp), versée par votre Caf ?

Qu’est-ce que L’AJPP ?

L’Allocation Journalière de Présence Parentale (Ajpp) est une aide financière qui sert à compléter partiellement les pertes de revenus liées aux journées non travaillées des parents dont l’un des enfants est dans un grave état de santé.

En savoir plus

Qui peut bénéficier de l’AJPP ?

Eh bien, la réponse dépend en partie de votre statut actuel :

AJPP

Crédit photo : pixabay

– Si vous êtes salarié(e), vous devez faire au préalable une demande de «congé de présence parentale» auprès de votre employeur.

– Si vous êtes au chômage indemnisé, dès que vous bénéficierez de l’Ajpp, le paiement de vos allocations chômage sera automatiquement suspendu à la demande de la Caf.

– Si vous êtes au chômage non indemnisé, vous ne pouvez pas prétendre à l’Ajpp.

– Si vous êtes stagiaire de la formation professionnelle, vous devez arrêter votre formation.

– Si vous êtes travailleur non salarié, vous devez attester des jours non travaillés.

Pendant combien de temps peut-on recevoir cette aide ?

Le droit Ajpp est ouvert pour une durée maximale de 3 ans. Attention, cette aide n’est pas versée sur une base mensuelle, mais par jour d’absence, dans la limite de 22 jours par mois.

Durant cette période de trois années, la Caf peut vous verser au maximum 310 allocations journalières de 51.11€ pour une personne seule ou 43.01 € pour un membre d’un couple.

Quelles démarches faut-il engager pour demander à bénéficier de l’AJPP ?

Deux cas de figure :

  • Si vous n’êtes pas encore allocataire de la Caf (c’est-à-dire, si actuellement vous ne bénéficiez d’aucune aide de la Caf et que vous n’y avez pas de dossier) :
AJPP

Crédit photo : pixabay

– Téléchargez et imprimez le formulaire de demande sur caf.fr, rubrique «les services en ligne» puis « faire une demande de prestation ».

– Notez que vous devrez fournir un certificat médical précisant la nécessité de soins contraignants et de votre présence auprès de l’enfant, ainsi que la durée prévisible de son traitement. Ce certificat sera adressé par la Caf au service du contrôle médical de l’Assurance maladie, qui statuera sur votre demande.

Envoyez à votre Caf votre dossier complété et signé avec les pièces justificatives demandées.

Cet article vous a été utile ?

Alors n’oubliez pas de le faire circuler autour de vous, par e-mail ou sur les réseaux sociaux !

Vous rendrez certainement service à des parents potentiellement concernés et qui ignorent l’existence de cette aide.

Classé dans Etre parents, Handicap